PRINCIPE DES MALADIES METABOLIQUES

@esokal

Les acquis de cet enseignement

Insérer dans son approche diagnostique la possibilité de causes métaboliques en intégrant les acquis (biochimie-physiologie)

 

Les maladies métaboliques sont une cause importante de maladie chronique chez l'enfant.

Caractéristiques

  • début variable, soudain ou progressif, précoce ou tardif .
  • caractère autosomique récessif (rechercher une consanguinité) pour la plupart ou dominantes
  • Causes infectieuses exclues

La protéine déficiente peut être un enzyme: Le déficit peut entraîner un défaut de métabolisation d'une substance X en Y: soit la substance X s'accumule et est toxique (tyrosine) , soit la substance Y manque et est indispensable (glucose). Le métabolisme peut être dévié vers une substance Z, elle même toxique (oxalate) .

Si la protéine déficiente est un transporteur, des substances s'accumulent, ou la composition des sécrétions est modifiée ( mucoviscidose, cholestase familiale,...)

La protéine déficiente peut elle même s'accumuler et provoquer des lésions ( alapha 1 antitrypsine ZZ) 

 

Classifications

A: Maladies causant une intoxication

Dans ce cas, le bloc métabolique entraîne l'accumulation d'une substance qui exerce un effet toxique sur différents orgaens: rein, foie, système nerveux, ....

  • Cycle de l'urée: intoxication par ammoniaque ou arginosuccinate
  • Crigler Najjar: intoxication par bilirubine non conjuguée; traitement par phototherapie
  • Phénylcétonurie
  • Tyrosinémie: intoxication par la tyrosine: cirrhose, rachitisme, lésions cornée
  • Aciduries organiques
  • Intolérances aux sucres : fructose, galactose
  • Wilson: intoxication par le cuivre; cirrhose, atteinte neurologique , articulaire, hémolyse; déficit d'incorporation du cuivre dans la céruloplasmine.
  • Hémochromatose: intoxication par le fer.

Ces maladies n'interfèrent pas avec le développement foeto-embryonnaire.

Elles présentent des signes "d'intoxication"

Le début des symptômes est variable, parfois immédiat (galactosémie), délai fréquent de quelques mois (Tyrosinémie) à des années (Wilson, hémochromatose))

Symptômes aigus à la faveur d'une crise métabolique ou d'une exposition soudaine au toxique: galactose dès l'allaitement, fructose dans les panades, catabolisme causant une décompensation du cycle de l'urée (effort physique, maladie, opréation... ), ...

Chez le nouveau né , les symtômes peuvent être aspécifiques: détresse cardio respiratoire, "sepsis like" , hypotonie, vomissement, diarrhée, convulsiosn, léthargie,...Une "décompensation mystérieuse" chez un nourisson qui allait bien doit faire penser à une telle maladie.

Le traitement des maladies de ce groupe se fair le plus souvent par restrictions diététiques, chélateurs, ou "scavengers".

 

B: Maladies impliquant le métabolisme énergétique:

Déficit de production / utilisation énergétique.

a: Mitochondriale (peu de possibilités thérapeutiques/diététiques)

  • Acidémie lactique: cycle de Krebs, pyruvate decarboxylase, ...
  • Maladies de la chaîne respiratoire mitochondriale
  • Déficit d'oxydation des acides gras

b: Cytoplasmiques : traitement diététique

  • Glycolyse
  • Métabolisme du glycogène: hypoglycémie et hépatomégalie dans la glycogénose I (déficit en glucose 6 phosphatase).
  • Gluconéogénèse

C: Maladies impliquant des molécules complexes:

Mutations, dysfonctions protéiques, déficits enzymatiques: les symptômes sont permanents et progressifs, non contrôlables, parfois présents dès la naissance.

  • Alpha 1 antitrypsine: protéines anormales (ZZ) (cirrhose) ou absentes (nul) (emphysème)
  • Bile Salt Export Pump : déficit du transporteur des sels biliaires dans la cholestase familiale progressive: cholestase, prurit
  • Déficit primaire de synthèse des sels biliaires : stéathorrhée, cirrhose secondaire, pas de prurit
  • Déficit de glycosylation ( CDG: carbohydrate deficient glycoprotein syndrome)
  • Maladies lysosomiales: Gaucher, Nieman Pick : surcharge, splénomégalie. Traitement par substitution enzymatique exogène.
  • Maladies peroxysomiales: déficits complexes multienzymatiques; les peroxysomes peuvent être totalement absents ( syndrome de Zellweger)

 

D: Calcul d'incidence d'une maladie récessive:

Calcul de l'incidence de la maladie à partir de l'incidence des porteurs hétérozygotes : 

1/ (incidence des Porteur hétérozygotes)2  x  4

 

Calcul de l'incidence des porteurs à partir de l'incidence des malades 

racien carrée de (incidence des malade * 4)

 

 

PRESENTATIONS:

La plupart des maladies se présentent par des manifestations neurologiques, hépatiques ou cardiaques. Voir la présentation web: " exemples particuliers de maladies métaboliques" (fichier power point) ou fichier pdf téléchargeable